Une nouvelle page de l’Histoire citoyenne du Valois avec la Maison des arts martiaux et des sports de combat

Total
0
Shares

Le Valois est rentré dans l’histoire du royaume de France en 1213.

Là où les rois de France pratiquaient un sport d’élite, la Ville de Crépy-en-Valois va permettre à près de 4000 amateurs d’efforts physiques de se réaliser, d’apprendre la discipline, de vaincre ses peurs, de dominer la fatigue, de triompher de la difficulté.

En effet, il existe bien un lien entre l’histoire du Valois et le sport.

Les compagnies d’archers, encore actives nous viennent tout droit des matins froids et meurtriers de la guerre de Cent ans.

Aujourd’hui, la compagnie d’Arc de Crépy-en-Valois porte fièrement les couleurs de la ville.

Puisse l’exemple d’Aurore LaPlanche, championne de France fédérale 2018 de tir à l’Arc, issue de ses rangs inspirer de nombreux futurs champions crépinois, valois et apporter de futures médailles en Hauts-de-France.

Questionnée par un journaliste, Aurore Laplanche explique avec passion la pratique multisport qui fut la sienne avant de s’épanouir pleinement dans le tir à l’arc.

C’est dans ce contexte que la Région Hauts-de-France s’est fortement mobilisée afin de soutenir la réalisation de ce projet majeur par le vote d’une subvention de 771 000 € en lien étroit avec le Département de l’Oise.

Xavier Bertrand porte fort l’ambition de pouvoir offrir à tous les sportifs des équipements dignes de l’investissement des clubs et des responsables associatifs.

Au-delà de ce soutien financier, l’intervention de la Région souligne la proximité de notre collectivité avec ses habitants, ses familles, ses sportifs.

Le dynamisme sportif de Crépy-en-Valois est particulièrement tangible avec près d’une trentaine d’associations sportives, qui regroupent près de 4 000 licenciés, on ne peut compter combien d’heures de bénévolat, de dévouement et de passion, ce territoire peut connaître chaque année.

Ce projet est également né de la coopération étroite entre la commune et la Communauté de communes du Pays de Valois, qui ont engagé de concert une large dynamique de renouvellement de leurs équipements sportifs.

Cet équipement est conçu dans un contexte de développement démographique de Crépy-en-Valois, pôle urbain attractif et dynamique.

Il permettra de répondre d’une part à la demande des associations et des clubs dans une logique d’entraînement et de compétitions, mais également aux besoins scolaires pour la pratique sportive, je pense aux lycées Jean Monnet et Robert Desnos.

C’est un équipement polyvalent, structurant pour la commune et l’ensemble de ce bassin de vie de 55 000 habitants qui offrira des prestations de qualité favorisant l’accès du sport pour toutes et tous, de l’initiation à la pratique de haut niveau comme aux personnes en situation de handicap, qui d’ailleurs peuvent également devenir des champions.

Je pense un instant aux mille bonheurs sportifs qui naîtront entre ces murs, je pense aux parents fiers de le leur graine de champion, je pense au partage culturel des différents sports pratiqués ici.

Le Conseil régional Hauts-de-France et les élus régionaux ont hâte de découvrir ce bâtiment terminé et accueillant, prêt à abriter les découvertes de tous les amateurs comme les longues heures d’entraînement acharné de nos futurs champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devriez aimer également