Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets est adopté !

Total
0
Shares

La planification des déchets est confiée à la Région Hauts-de-France et Manoëlle Martin, Vice-Présidente, s’est exprimée au nom de l’ensemble des élus régionaux LR et apparentés de l’Oise sur ce Plan régional notamment pour relayer les inquiétudes de nombreux élus locaux du département de l’Oise . 


Il y a eu une large concertation. L’enquête publique a vu le retour de nombreuses contributions montrant ainsi l’intérêt des différents acteurs que ce soit les entreprises du BTP, les entreprises du déchet ou des associations.

Le PRPGD comprend :

• Un état des lieux de la prévention et de la gestion des déchets,
• Une prospective de l’évolution tendancielle des quantités de déchets produits sur le territoire
• Des objectifs en matière de prévention, de recyclage et de valorisation des déchets
• Une planification de la prévention et de la gestion des déchets
• Un plan régional d’action en faveur de l’économie circulaire

Cela démontre l’importance d’un tel Plan gardant la hiérarchie des modes de traitement avec :

1/ la préparation en vue de la réutilisation,
2/ Le recyclage,
3/ D’autre valorisation, notamment énergétique,
4/ L’élimination.

C’est ainsi des emplois et surtout un engagement de notre Région qui est mis en avant.

Evidemment, l’organisation du transport des déchets est un sujet majeur d’autant que le périmètre concerne également les déchets importés pour être gérés dans la Région.

En nos qualités d’élus régionaux de l’Oise, nous avons été sensibilisés , à de nombreuses reprises, sur notre proximité géographique avec l’Île-de-France.

Il est important que soit assurée une répartition équilibrée et encadrée des zones de chalandises des installations de stockage des déchets inertes.

Nous savons que les nombreuses inquiétudes ont été entendues dans ce PRPGD et nous nous en félicitons.

Aussi, un plan de décharge des déchets des grands travaux répartis équitablement sur l’ensemble de la Région Hauts-de-France et des autres Régions limitrophes est important. Nous serons extrêmement vigilants à ce que l’Oise, du fait de cette proximité avec la Région parisienne, ne récupère par l’ensemble des déchets.

Gérer nos propres déchets en visant le zéro déchet, lister les lieux qui peuvent absorber et maîtriser le transport via les routes et le ferroviaire, doivent être envisagés. Nous souhaitons un véritable équilibrage territorial.

L’Etat doit prendre ses responsabilités et veiller à une bonne articulation entre la valorisation des déchets issus des chantiers en aménagement et leur élimination en installation de stockage des déchets inertes.

C’est pourquoi, nous insistons sur la mise en place d’une instance de suivi, cette évaluation évoquée par Nicolas Lebas permettant une coordination régionale ainsi qu’une sécurisation des opérations de valorisation des terres, dans une optique de développement durable.

Cette instance de suivi sera le lieu adéquat et à-même de rassurer les élus locaux et les administrés. C’est tout l’enjeu de ce PRPGD !

Il s’agit d’un sujet transversal touchant l’emploi, l’agriculture, l’eau, les écosystèmes ou encore les transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devriez aimer également