Troisième phase de déploiement de la vidéoprotection

Total
0
Shares

Vendredi 1er novembre, vers 14:30, sur le parking de la gare de Crépy-en-Valois, dans l’Oise, une jeune femme s’apprête à prendre le volant de sa voiture quand elle se trouve menacée d’un couteau par un jeune homme. Il ne porte heureusement aucun coup mais réussit à prendre la fuite à bord du véhicule. Quelques heures plus tard, vers 17:00, cette voiture sera repérée par la police municipale grâce à un appareil de lecture de plaques d’immatriculation.

Cette affaire illustre une fois encore l’efficacité de la vidéoprotection en matières de prévention et de répression par le rôle déterminant qu’elle a joué pour retrouver le voleur, l’intercepter, et celui qu’elle jouera au moment de constituer des preuves des actes commis par celui-ci lors de son procès.

La sécurité est un droit fondamental pour tous les usagers TER, dans toutes les gares de notre Région. Ainsi, dès notre élection, nous nous sommes attelés à la concrétisation d’un engagement de campagne de Xavier Bertrand : en couvrir l’intégralité

Nous avons donc voté ce jour en Séance plénière de la Région Hauts-de-France une délibération lançant de nouvelles études pour le déploiement de la vidéoprotection dans 10 autres gares de la Région, à savoir : Abbeville, Albert, Boulogne Tintelleries, Boulogne Ville, Bully Grenay, Dourges, Leforest, Montdidier, Noyon et Saint-Just. Cette liste a été établie conjointement entre la Région et SNCF Gares et Connexions au regard de critères liés à la fréquentation et aux actes d’incivilité relevés.

Par ailleurs, et pour compléter encore ce maillage territorial, il est proposé d’investiguer l’aménagement d’autres gares encore. 

26 d’entre elles ont d’ores et déjà été identifiées et feront l’objet de délibérations ultérieures.

Nous accélérons donc le rythme de déploiement de la vidéoprotection dans les gares de la Région Hauts-de-France et pouvons être fiers de cet investissement dont l’efficacité et les incidences concrètes sur la vie quotidienne de nos concitoyens n’est plus à prouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devriez aimer également