Hommage à la stèle du dernier train

Total
0
Shares

Quelques jours avant la libération de Compiègne et de Paris, le 17 août 1944, le dernier convoi de 1250 hommes déportés quitte Compiegne pour Buchenwald dans des conditions inhumaines et sous une chaleur accablante. Ce matin, en présence du dernier déporté survivant, au nom de Xavier Bertrand, j’ai déposé la gerbe de la Région Hauts-de-France. J’ai une pensée particulière pour toutes ces familles réunies ce matin qui perpétuent cet indispensable devoir de mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devriez aimer également

L’Europe que nous voulons, c’est l’Europe de l’identité, de la civilisation 🇫🇷🇪🇺

Salle comble ce soir aux salles Saint Nicolas à Compiègne pour accueillir François-Xavier Bellamy pour refonder l’Europe : nous avons besoin d’une Europe qui nous renforce, pas d’une Europe qui nous fragilise.
Voir l'article